Japon: le suspect de provoquer un incendie faisant 25 morts meurt à l’hôpital

Un homme de 61 ans soupçonné d’avoir provoqué un incendie qui a fait 25 morts dans un hôpital psychiatrique japonais est mort à l’hôpital jeudi, selon la police.

Morio Tanimoto se trouvait dans un état critique après l’attentat meurtrier d’Osaka le 17 décembre et souffrait de brûlures et d’une intoxication au monoxyde de carbone.

“Le suspect est décédé aujourd’hui,” a déclaré à l’AFP un enquêteur de la police d’Osaka, qui n’a pas souhaité être nommé, sans donner plus de détails.

Tanimoto, un ancien patient de la clinique, est mort avant d’avoir pu être interrogé par la police, a ajouté l’enquêteur.

L’incendie a fait rage pendant une demi-heure et a détruit le quatrième étage de l’étroit bâtiment commercial où se trouvait la clinique, qui proposait également des soins médicaux généraux.

Les médias japonais ont rapporté que la plupart des victimes sont probablement mortes d’une intoxication au monoxyde de carbone et qu’elles étaient peut-être bloquées à l’intérieur du bâtiment, la sortie étant bloquée.


ASKIP INFO
Actualités en direct, Économie, Finance, Politique au maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.