La crise cardiaque frappe cinq joueurs de football en deux mois

Au cours des deux derniers mois, cinq joueurs ont été victimes d’une “mort subite d’origine cardiaque” dans des stades de football. Le 30 octobre, l’Argentin Sergio Agüeroa a failli mourir lors d’un match du FC Barcelone contre le Deportivo Alavés après avoir été victime d’une crise cardiaque et avoir dû annoncer son retrait des terrains de football, comme l’a rapporté le quotidien Assabah le lundi 27 décembre.

Samedi, le capitaine du MC Saïda (Algérie), Sofiane Loukar, est décédé à l’âge de 30 ans après un choc survenu lors d’un match à l’ASM Oran dans le cadre de la dixième journée de Ligue 2. A la 26e minute, un accrochage s’est produit entre le défenseur central et son gardien Bendoula.

Après avoir reçu les premiers soins, l’Algérien avait d’abord repris sa place sur le terrain.

Mais à la 35e minute, il s’est effondré.

Malheureusement, Loukar a ensuite succombé à une crise cardiaque lorsqu’il a été transporté à l’hôpital d’Oran.

Au Mexique, le club Tornado a dû faire face au décès de Taouifik Ramzy dans des circonstances similaires.

En Oman, Moukhaled Al Raqadi, un joueur du Muscat FC, est décédé le 23 décembre après avoir été victime d’une crise cardiaque pendant l’échauffement d’un match de la ligue omanaise.

Le joueur a néanmoins été transporté d’urgence à l’hôpital, où il est décédé peu après son arrivée.

En Égypte, c’est le gardien de but du club de troisième division Ribat Al Anouar, Ahmad Amine, qui a été retrouvé inconscient dans les vestiaires par un coéquipier qui avait donné l’alerte.

Malgré l’intervention des médecins, le gardien de but n’a pas survécu, ce qui était apparemment le signe d’une crise cardiaque.

En Angleterre, Dylan Rich est décédé le dimanche 5 septembre 2021 à l’âge de 17 ans. Il avait été victime de sa première crise cardiaque lors d’un match dans le Nottinghamshire entre les joueurs juniors des West Bridgford Colts et ceux de Boston United.

Il avait ensuite été victime d’une deuxième crise cardiaque dans l’ambulance qui l’avait transporté à l’hôpital.

Selon une étude scientifique récente, le risque d’arrêt cardiaque est devenu le plus grand danger pour les joueurs.

L’analyse de Youness Sihla, le médecin du club de Chaba Al Massira, suggère que cette mort subite est due à une malformation cardiaque difficile à détecter.

Plus inquiétante encore est l’analyse d’un médecin de l’hôpital régional de Benslimane, qui affirme qu’il existe un lien entre les virus de la grippe et les défaillances cardiaques.

Chaque fois qu’un joueur contracte la grippe, il devrait automatiquement arrêter l’entraînement et tous les efforts qui pourraient aggraver l’insuffisance cardiaque, a-t-il conseillé.


ASKIP INFO
Actualités en direct, Économie, Finance, Politique au maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.