La relance du textile: Le Maroc peut redevenir un acteur majeur

La restructuration des chaînes de valeur mondiales devient une réalité. Dans le secteur du textile, les grandes entreprises européennes préfèrent désormais acheter localement. Les entreprises marocaines voient une occasion unique de faire à nouveau du Maroc un acteur majeur du secteur.

Les grandes entreprises américaines et européennes de l’habillement et de la chaussure déplacent leur production de l’Asie vers des pays plus proches de chez elles, a rapporté Reuters mardi 9 novembre. Le Maroc fait partie des bénéficiaires de cette réorganisation des chaînes de valeur mondiales du textile, avec la Turquie et certains pays d’Europe de l’Est.

Le groupe espagnol Mango, par exemple, a décidé d’accélérer son processus de réorientation de la production vers des pays comme le Maroc, la Turquie et le Portugal, alors qu’il s’approvisionnait principalement en Chine et au Vietnam.

Mohammed Boubouh, président de l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH), a déclaré aux médias que la carte d’approvisionnement de la plupart des clients européens évolue vers un approvisionnement plus proche de chez eux.

Il a ajouté que cela n’est pas seulement vrai pour Mango, mais aussi pour d’autres grands groupes comme l’espagnol Inditex et le français Camaïeu. C’est une tendance qui se confirme pour toute la région méditerranéenne, dit-il.


ASKIP INFO
Actualités en direct, Économie, Finance, Politique au maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.