Le président somalien suspend le chef de l’exécutif au lendemain d’un litige électoral

Le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed a annoncé lundi qu’il avait suspendu le Premier ministre Mohamed Hussein Roble suite à une dispute publique sur les élections longtemps reportées dans ce pays instable de la Corne de l’Afrique.

“Le président a décidé de suspendre le Premier ministre Mohamed Hussein Roble et de mettre fin à ses pouvoirs, car il est associé à la corruption,” a déclaré le bureau du président dans un communiqué, accusant le Premier ministre d’interférer dans une enquête sur la spoliation des terres.

Les tensions entre le président Mohamed Abdullahi Mohamed, dit Farmajo, et son Premier ministre Mohamed Hussein Roble sont récurrentes.

Dimanche, le Premier ministre a accusé le président de saboter le processus électoral après que le chef de l’État a décidé de lui retirer la responsabilité d’organiser les élections tant attendues, ce qui a entraîné une grave crise institutionnelle.


ASKIP INFO
Actualités en direct, Économie, Finance, Politique au maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.