Les cas d’Omicron doublent tous les 3 jours, selon l’OMS

La variante Omicron du coronavirus se propage beaucoup plus rapidement que la souche Delta dans les pays où la transmission par la population a été documentée, les cas doublant en l’espace de 1,5 à 3 jours, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans une mise à jour publiée samedi, l’Organisation des Nations unies pour la santé a déclaré qu’Omicron avait été signalé dans 89 pays.

Selon l’OMS, la variante hautement mutée se propage rapidement dans les pays où l’immunité de la population est élevée. On ne sait toutefois pas si cela est dû à la capacité du virus à contourner l’immunité, à sa transmissibilité accrue ou à une combinaison des deux.

L’agence a classé Omicron comme variante préoccupante le 26 novembre, peu après sa découverte par des scientifiques en Afrique du Sud, et beaucoup de choses restent encore inconnues.

Les scientifiques ne sont pas encore certains de la dangerosité de cette variante, mais les premières données indiquent qu’elle pourrait être plus résistante aux vaccins et plus transmissible que la variante delta.

“Il existe encore peu de données sur la gravité clinique d’Omicron,” indique l’OMS dans sa mise à jour. “Davantage de données sont nécessaires pour comprendre le profil de gravité et déterminer comment la gravité est influencée par la vaccination et l’immunité préexistante.


ASKIP INFO
Actualités en direct, Économie, Finance, Politique au maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.