Protestation contre la réforme de la politique de recrutement dans l’éducation nationale

Dans tout le pays, des personnes sont descendues dans la rue pour protester contre la décision du ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports d’introduire de nouvelles conditions pour le concours dans les académies régionales d’éducation et de formation (AREF).

Cette décision, annoncée le vendredi 19 novembre, a suscité une grande indignation parmi les internautes qui se sont prononcés contre ces changements.

Faisant partie de la réforme du ministère pour une “renaissance de l’éducation,” les nouvelles exigences comprennent plusieurs changements concernant l’examen AREF.

Selon les nouvelles dispositions, l’âge maximum pour passer l’examen est de 30 ans au lieu de 40. Selon le ministère, les nouvelles exigences visent à “encourager les jeunes candidats à entrer dans la profession d’enseignant,” à “garantir leur engagement continu envers l’école publique” et à “investir dans leur développement et leur progression de carrière.”


ASKIP INFO
Actualités en direct, Économie, Finance, Politique au maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.