Réduction spectaculaire de l’estimation de la prévalence d’Omicron aux USA

Le variant Omicron du COVID-19 a été à l’origine d’une proportion de cas beaucoup plus faible que celle estimée précédemment au cours de la semaine se terminant le 18 décembre, ont annoncé mardi les Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

Bien que le variant Delta ait semblé être la principale souche pendant la majeure partie du mois de décembre, le variant Omicron représente toujours la majorité des cas, soit 58,6 %, selon les dernières estimations des CDC.

Quelle est la situation actuelle? La semaine dernière, les CDC avaient initialement prévu que la souche Omicron serait à l’origine de 73 % des cas au cours de la semaine se terminant le 18 décembre. Cette prévision a depuis été revue à la baisse, à 22,5 %.

Au cours de la semaine se terminant le 25 décembre, la souche Omicron représentait 58,6 % des cas.

Ce changement spectaculaire dans les données s’explique par le fait que les CDC savaient que la souche Omicron se propageait rapidement, mais ont finalement trouvé moins de cas Omicron après avoir reçu davantage de données.


ASKIP INFO
Actualités en direct, Économie, Finance, Politique au maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.