Sur fond de tensions en Ukraine, les USA et la Russie mènent des discussions en janvier

Un porte-parole du Conseil national de sécurité a confirmé lundi qu’au milieu de l’escalade des tensions autour de l’Ukraine, les Etats-Unis et la Russie ont convenu d’une discussion sur la sécurité pour le 10 janvier.

Compte tenu du positionnement de près de 100 000 soldats russes à proximité de la frontière ukrainienne, les Etats-Unis et leurs alliés européens ont mis en garde contre une éventuelle invasion russe à grande échelle au début de l’année prochaine.

Le président Biden a déclaré au président russe Vladimir Poutine, lors d’une interview vidéo au début du mois, que les États-Unis imposeraient des sanctions sans précédent en cas d’invasion russe en Ukraine et fourniraient des armes supplémentaires aux Ukrainiens.

Des responsables américains ont également déclaré que les États-Unis étaient prêts à fournir une aide militaire supplémentaire à l’Ukraine et à renforcer la présence de leurs troupes, de leurs capacités et de leurs exercices militaires sur le flanc est de l’OTAN.

Poutine, qui s’oppose à de tels exercices, a demandé une garantie que l’OTAN ne s’étendrait pas vers l’est.

Des fonctionnaires de l’administration Biden avaient auparavant déclaré qu’ils tiendraient compte de ces demandes, tout en qualifiant certaines d’entre elles d’“inacceptables.”

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Ryabkov a réitéré mardi la demande de la Russie et a déclaré qu’il espérait que les discussions du 10 janvier déboucheraient sur des garanties de sécurité de la part de l’Occident (Reuters).


ASKIP INFO
Actualités en direct, Économie, Finance, Politique au maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.