UA: En soutien au Maroc, la Libye renonce à sa candidature au CPS

La ministre libyenne des Affaires étrangères, Najla Mangoush, a informé son gouvernement que son pays renonçait à sa demande d’adhésion au Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (CPS de l’UA) pour soutenir la candidature du Maroc.

Mangoush a fait cette déclaration dimanche lors d’une conversation téléphonique avec le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

“Dans le cadre des solides relations fraternelles” qui lient le Maroc et la Libye, Mangoush a informé son homologue marocain que la Libye a décidé de retirer sa candidature au siège du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine pour le mandat 2022-2025, d’y renoncer au profit du Royaume du Maroc et de soutenir sa candidature, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Mangoush a souligné que la décision de la Libye sera formellement communiquée à la Commission de l’UA.

Le CPS est le principal organe de l’Union africaine et a pour mission de promouvoir et de maintenir la paix, la sécurité et la stabilité dans toute l’Afrique.


ASKIP INFO
Actualités en direct, Économie, Finance, Politique au maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.