Un tribunal rétablit la candidature de Kadhafi à la présidence en plein chaos électoral

Un tribunal libyen a décidé jeudi que le fils du défunt chef d’Etat Mouammar Kadhafi pouvait se présenter à la présidence, selon son avocat.

L’appel de Saif Al Islam Kadhafi contre sa disqualification pour l’élection du 24 décembre a été retardé pendant plusieurs jours, car des combattants ont bloqué le tribunal – un des nombreux incidents qui préfigurent peut-être des troubles majeurs lors des élections.

Lors d’un autre incident survenu jeudi, la commission électorale a indiqué que des hommes armés avaient pris d’assaut cinq centres de vote dans l’ouest de la Libye et volé des bulletins de vote.


ASKIP INFO
Actualités en direct, Économie, Finance, Politique au maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.